Sport Attitude

Le Sport et Vous

Découvrir la pratique du canyoning

4 avril 2019 Elodie 0 Comments

Le canyoning est une pratique qui s’adresse aux amoureux des sports de pleine nature, en général en montagne, en quête de sensations fortes même si la pratique, bien encadrée, ne comporte pas de risques réels.

Comme son nom l’indique, le canyoning consiste à descendre des rivières dans des zones étroites et encaissées (canyon) afin d’y trouver des sauts, des parois et des cascades.
Il s’agit donc en général de lieux assez sauvages et peu accessibles, ce qui demande une bonne préparation et une attention particulière à la météo.

Ce sport à part entière aujourd’hui tire ses racines de la spéléologie mais aussi des sports d’eaux vives et même de la pratique de la pêche sportive. Toutes ces activités ont en commun le besoin de descendre une rivière dans des zones encaissées.

Les bienfaits du canyoning

Le canyoning est un sport qui va puiser pas mal de ressources physiques. L’eau froide, la marche d’approche, les sauts et efforts répétés vont puiser dans les réserves de l’organisme.
Le fait de pratiquer ce sport dans un environnement naturel en général préservé et sauvage apporte à l’activité un côté aventure très agréable.
Le canyon est donc une activité physique très complète qui apporte en plus un ressenti très positif pour l’esprit.

Où pratiquer le canyoning en Europe ?

Depuis quelques années ce sport s’est largement démocratisé avec une pratique ludique et facile dans la plupart des régions de montagnes. La multiplication des agences spécialisées a permis à un public bien plus large de découvrir les joies aquatiques de la descente de rivière avec un guide et dans des conditions de sécurité parfaite.

Pourtant il existe quelques “temples” que tous les fans se doivent de faire en commençant par le mythique Sierra de Guarra en Espagne.

  • Gorg Blau et Sa Fosca, à Majorque
  • Le canyon des Ecouges et le canyon du Furon dans le vercors
  • La Purcarracia et la Vacca en Corse.
  • Le canyon de Portela en crête
  • L’incroyable Le Riolan, dans le Verdon
  • Les canyons de Claretto et Maradello en Italie

On trouve aujourd’hui des régions où la pratique est devenue “classique”, pouvant même être une motivation de voyage d’une semaine entière comme La Suisse, les Dolomites, le Monténegro … Des agences spécialisées proposent par exemple une semaine de canyoning en Corse pour assouvir sa soif d’émotions et de découvertes.

Les bonnes pratiques du canyoning

Être à l’aise dans l’eau

Même si l’activité paraît très ludique et plutôt facile d’accès, elle reste un sport extrême à pratiquer selon des règles strictes.
Tout d’abord il faut savoir non seulement nager dans l’eau mais surtout y être très à l’aise et totalement indépendant. C’est pour cela qu’en général, les agences ne prennent pas les jeunes enfants.

Deuxième règle fondamentale : la météo.

Vous allez vous engager dans une zone montagneuse escarpée et très étroite, dont il est souvent difficile de s’extraire avant la sortie. Il est donc impératif d’être sûr de la météo pour ne pas être surpris par un orage et la montée brusque des eaux.

Partir avec du matériel adapté.

Même en plein été, l’eau en montagne est froide. Donc si vous prévoyez d’y passer plusieurs heures, il est impératif de disposer d’une bonne combinaison néoprène.
Attention, vous allez glisser sur des toboggans de pierre, cela demande une protection particulière pour ne pas abîmer trop vite les combinaisons.
Dans l’équipement en canyon, le baudrier est indispensable pour pouvoir gérer les rappels.
Le casque est bien évidemment obligatoire tout comme les chaussures adaptées.

Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *